Sélectionner une page

Muhammad Khwaja al-Amkanaki ق

« Ô parfaite pleine Lune ! La maison du cœur est à vous ! L'intellect - qui était autrefois le maître - est devenu ton esclave et ton portier.
Depuis le jour de Un dernier [“Ne suis-je pas”] l'esprit a été ivre de toi, bien que pendant un certain temps il ait été distrait par l'eau et l'argile.
Depuis que l'argile s'est maintenant déposée au fond, l'eau est claire - je ne dis plus: 'Ceci est à moi, cela est à toi.' "

-Rumi, Divan

Il était l'Héritier des Secrets du Prophète  Shaykh Muayyidu-d-Din Muhammad al-Baqi ق et l'ultime des saints préférés. Il était l'Imam dont tout le monde reconnaissait la position majestueuse et dont les bénédictions s'étendaient au loin.

Shaykh Muhammad Khwaja al-Amkanaki est né à Amkana, un village de Boukhara. Son père et son oncle l'ont élevé. Pendant son enfance, il a été bien guidé, jusqu'à ce qu'il devienne comme tel sous un dôme exalté, à l'abri de toute honte. Il n'a jamais découvert de bonne caractéristique sauf qu'il l'a acquise. Il a rejeté même les plus petites fautes et erreurs. Il n'a jamais rencontré un poste élevé sans l'embrasser, ni un secret précieux sans le garder, ni un délicieux goût spirituel sans le savourer.
Il suivait son père comme le soleil par un beau jour et comme la pleine lune par une nuit sombre. Il s'est assis sur le trône de la succession. Il a fait de son mieux pour élever le cœur des gens. Il portait le manteau des pôles spirituels. Chaque atome de ce monde, qu'il soit humain ou animal, végétal ou objet inanimé, était soutenu par sa spiritualité. La lumière de sa puissance a éclairé la Voie de cet Ordre, de sorte que sa renommée s'est répandue au loin. Les gens couraient vers lui pour recevoir sa connaissance, pour être guidés par sa lumière et pour être éclairés par ses conseils. Sa porte devint le but de tout connaisseur et leqiblah(centre d'attention spirituelle) du cœur des pieux. Il était vêtu et décoré des attributs du Divin, attestant de sa haute position dans le royaume céleste.

Voici quelques-unes de ses remarques bénies :

Chacun doit savoir que pour que le chercheur progresse dans cette voie, il doit d'abord graver dans son cœur l'image de son shaykh, jusqu'à ce que les traces de cette connexion deviennent visibles. Il doit diriger cette chaleur vers le cœur essentiel, universel. C'est le niveau du cœur dans lequel existent les réalités combinées de toute l'humanité et de toute la création, mondaine et céleste. Bien qu'il n'y ait pas d'incarnation physique, tous les ancêtres, et finalement, toute la création, existent dans le cœur essentiel. Le chercheur ne doit pas être distrait par les détails de la création, mais doit diriger le pouvoir du cœur vers Celui dont la Réalité englobe tout. Il doit être libre de tout doute concernant la manifestation de Celui qui est toujours présent, et doit savoir que rien n'existe en dehors de Dieu, Tout-Puissant et Exalté. Il doit voir avec l'œil de la Vérité que toute la création apparaît et existe par Dieu seul.

L'exigence de cette Voie est de vous diriger vers l'état d'effacement et d'annihilation, qui est le premier état d'égarement. Cela vous conduira à l'état de réception de la lumière pure de l'Essence. Dans cet état, il n'y aura aucun autre élément existant à part cette Pure Essence. Même les Noms et les Attributs ne peuvent pas exister dans cet état d'Essence Pure. Celui qui peut atteindre l'état de l'Essence Pure est supérieur à celui qui est dans l'état des Noms et des Attributs.

Shaykh Muhammad Khwaja al-Amkanaki est mort en 1008 AH/1599 CE. Il a transmis son secret à Cheikh Muhammad al-Baqi Billah ق.

fr_FRFR