Sélectionner une page

Vos voisins à Akhira

bismillah ir-Rahman ir-Raheem was-salaat was-salaam `ala Sayyidina Muhammadin wa `ala alihi wa sahbihi wa sallam

Qu'Allah nous fasse être avec Ses bons serviteurs à Dunya et à Akhirat. C'est une bénédiction d'avoir de bons voisins. À Dunya, les voisins peuvent changer, soit vous déménagez, soit ils peuvent déménager. Mais au cimetière, on ne change pas. Autrefois, les gens faisaient attention à leurs voisins à Akhira. Par exemple, ils ont choisi le quartier d'Abu Ayyub Al-Ansari, un grand Sahaba du Saint Prophète (s) [à Istanbul], car sur sa tombe la miséricorde pleut toujours. Et au Jour du Jugement, ils seront rassemblés sous son drapeau. Avec leur amour pour le Prophète (s), ils demandent pardon, shafa`at, pour leurs voisins, et ce n'est pas difficile pour eux. Et il y a tellement de Sahaba à Istanbul.

C'est aussi une bénédiction de vivre près d'une mosquée, car sur elle la miséricorde pleut tout le temps, et vous recevez une part de cette miséricorde. Il y a une prière à demander pour cela : Subhana Rabbi-al-`Aliyul-`Ala-l Wahhab… Allahumma-ahshurna fi zumrat is-saliheen. Mais les Hodjas (enseignants islamiques) et les Imams d'aujourd'hui ne savent plus comment et pour quoi prier.

Une fois Jibril (psl) vint voir le Prophète (s) et lui dit : « Je reviendrai vers toi pour prendre ton âme. Et le Prophète (s) a demandé si après cela il reviendrait dans le monde. « Oui », dit-il, « je viendrai quatre fois. Chaque fois, je retirerai quelque chose du monde. Première justice; puis la miséricorde des coeurs; alors je prendrai la honte et finalement `ilm, la connaissance, de sorte qu'il n'y aura plus de `alims et que les gens seront laissés dans l'ignorance.

Tout le monde parle, fait khutba, mais ils ne donnent pas de leur cœur au cœur des gens, et leur conversation n'a aucun avantage. Autrefois ils agissaient sans beaucoup parler, mais aujourd'hui ils parlent et détruisent ce qu'ils ont construit, parce qu'ils sont ignorants.

Ils n'enseignent pas aux enfants ce qu'est leur Créateur, ils n'enseignent pas Son Nom, « Allah ». Donc, tout apprentissage n'a aucun avantage. Et ils ne savent pas comment prier et faire Du`a. Allah nous a dit de demander à être en compagnie de bons, car c'est notre sécurité. Les mauvais serviteurs attirent le bala, les ennuis, et cela vient sur tous ceux qui les suivent. Les malédictions des cieux et du ciel descendent sur eux.

De nos jours, aucun gouvernement ne suit plus le saliheen. La miséricorde et les bénédictions descendent sur les mosquées, mais les gens n'y entrent plus. Les gens sont tellement accablés par les ténèbres, ayant laissé de bonnes actions, qu'ils n'entrent pas… L'ordinateur d'Allah fonctionne. Les gens sont marqués. Si votre relation avec Allah est acceptable, vous n'avez pas à vous inquiéter… Je suis inquiet pour cette île, parce que les gens ne sont pas reconnaissants et ils se plaignent constamment, ne disant jamais "Shukru-lillah" [remerciant Dieu], qu'ils ont vivent en paix ici depuis 27 ans. Ils ne prient ni ne jeûnent, ils ne respectent pas Allah, Son Prophète et les jours saints…

fr_FRFR