Sélectionner une page

Les océans de la connaissance du prophète

Subhanaka ! Subhanaka ! Subhanak.

Nouvelles pages. Pages illimitées. Tout ce qui appartient à Allah Tout-Puissant est illimité. Si vous pouvez trouver une limite pour les nombres, vous pouvez parler un peu des subventions d'Allah Tout-Puissant. Par conséquent, Allah Tout-Puissant dit que si les océans étaient de l'encre et que les arbres devaient être des stylos pour écrire, ce ne serait qu'un tout petit peu de la connaissance céleste qui appartient à Allah Tout-Puissant, cela (l'encre) se terminerait même si vous apportiez sept océans au lieu d'un. océan.

Même eux finiraient; mais la connaissance qu'Allah Tout-Puissant accorde au Sceau des Prophètes (s), ne va pas se terminer, car il est le seul à parler au nom d'Allah Tout-Puissant - le premier. Allah Tout-Puissant ne s'adresse jamais à personne d'autre dans Sa Présence Divine, à l'exception du plus honoré de toute la création, Sayyidina Muhammad (s). Personne ne peut s'approcher de la Présence Divine comme le Sceau des Prophètes (s). Allah Tout-Puissant a d'abord créé son âme, son âme illuminée, et c'était 'nur'. Et à partir de là 'nur', Allah a créé ! Tout a été créé à partir de ce 'nur'. Personne ni rien ne peut atteindre directement l'essence d'Allah Tout-Puissant. Rien ne peut atteindre – c'est impossible. Ce n'est qu'à travers le sceau des prophètes - le résumé et l'essence de toute la création est avec lui. Cela lui a été accordé, et cet octroi continue sans s'arrêter, courir, ne jamais cesser ni être coupé, non !

A'udhu billahi mina-sh-shaitani-r-rajim, bismillahi-r-Rahmani-r-Rahim. La haula wa la quwatta illa billahi-l 'aliyyi-l'adhim.

Sultan-ul-Arifin Aba Yazid, qu'Allah le bénisse, (a dit) de garder leur zikr, de garder leur souvenir, d'essayer d'être avec les héritiers du sceau des prophètes, d'essayer que votre âme soit dans les océans de leurs âmes saintes; parce que chacun d'eux - les Saints, les héritiers du Sceau des Prophètes, ces Grands Saints - a également reçu des océans. Mais leurs océans, même les océans de tous les prophètes et saints ensemble, en comparaison de ce qui a été accordé au Sceau des Prophètes, sont exactement comme la goutte collée au bout d'une aiguille quand vous la plongez dans un océan. Ce n'est que cela en comparaison. Et tous les aulia et les saints, en particulier les Grands Saints, les Grands Cheikhs, ceux du premier rang, proches du Sceau des Prophètes, sayyedina Muhammad (s), ils prennent directement de lui et ils ont reçu beaucoup plus que les autres. Et leurs âmes s'abreuvent à ces océans et deviennent aussi des océans. L'âme de chacun d'eux est comme un océan et seul le Prophète (s) sait ce qu'il y a dans cet océan. Allah sait tout; mais à travers la station de la création, ce qui avait été accordé à tous les prophètes ainsi qu'aux grands prophètes, Grand Aulia, Grands Cheikhs - ils sont les héritiers de premier rang de RasulAllah (s) - seul le Prophète (s) le sait. Et ce qui est dans l'océan de chacun, ils le savent, aussi bien que le(s) prophète(s) le savent.

Par conséquent, ils ont des univers, des 'awalim', des créations dans leurs océans. Et cette création est une subvention du Sceau des Prophètes. Et la grâce que lui accorde son Seigneur augmente de plus en plus, elle ne reste pas la même. Allah Tout-Puissant dit : « Ô mon serviteur bien-aimé ! Waladayna labyrinthe ! J'accorde et ça ne finira jamais. Cela, ce que je vous accorde ne finira jamais. » Par conséquent, tout ce qui a été accordé à RasulAllah (s) quand il était avec nous, ce n'est plus pareil maintenant. Chaque seconde, à chaque souffle, cette subvention est doublée par Allah Tout-Puissant.

Par conséquent, quand nous disons à propos d'Aba Yazid (ra) : Gardez les aulias, essayez d'être avec eux, même avec leurs noms et avec leur association. Lorsque nous mentionnons leurs noms, une ouverture se présente à nous. Il n'est pas vide. Le Prophète disait que lorsque nous mentionnions les bons - Saints, Grands Saints, Prophètes, Grands Prophètes et le Sceau des Prophètes, 'tanzil-ur-Rahma', la miséricorde des océans de miséricorde vient sur nous. Par conséquent, 'manakib-ul-aulia'. Le Saint Coran mentionne les noms des prophètes, car chaque fois que nous mentionnons leurs noms, beaucoup de miséricorde des océans de miséricorde vient sur nous. Par conséquent, il est répété tant de fois (dans le Coran) ce qui est arrivé à Bani Israël, les enfants d'Israël, ce qui est arrivé à sayyedina Adam, ce qui est arrivé à sayyedina Nuh, ce qui est arrivé à sayyedina Ibrahim et aux autres prophètes. C'est prendre leur honneur, prendre de leur 'nur', de leurs lumières divines, venir sur vous. Et c'est une préparation pour vous à votre vie éternelle, car l'éternité peut emporter tout ce qui vous a été accordé, sans limites. Ceux qui sont sur (travaillent pour) la vie éternelle et dont l'objectif est l'éternité, ils peuvent demander de plus en plus – illimité. Tout comme un avion qui vole – plus on y met d'essence, plus il vole longtemps, sans jamais dire « assez », non ! Autant qu'on y met, ça vole. Et nos âmes dans la Présence Divine – ne pensez pas qu'elles s'arrêtent – courent, et courent à travers d'innombrables océans. Tout cela appartient à l'éternité.

C'est donc un ordre – sohbet, association – que vous devez garder en ligne (contacter) directement avec eux. Cela traverse votre être réel. Ne pensez pas que c'est notre être réel. Ce n'est qu'une ombre de l'être réel. L'être réel, ce monde ne peut le porter. Par conséquent, l'archange Gabriel (as) est parfois venu sous la forme d'un homme, et nous disons que Jibril (as) vient de venir. A-t-il quitté sa station et est-il venu ici ? Quand il est venu voir le Prophète, sa station était-elle vide ? Est-il venu lui-même avec son être réel ? Comment? C'est juste un représentant (de son être réel), comme une ombre sous la forme d'un homme. L'être réel ne bouge jamais ici ou là de la Présence Divine. Jamais! "Aucun œil ne peut regarder ici ou là !" Pensez-vous que le véritable être du Sceau des Prophètes était avec nous ? Comment ce monde pourrait-il le porter ? Toute la création disparaîtrait si son être réel venait à exister ici. Plus de création, tout disparaîtrait dans ses océans, rien n'apparaîtrait jamais. Mais tout, par la Sagesse Divine, a été arrangé et programmé. Personne ne sait comment c'est et comment ça peut être, non ! Nous sommes sur notre station et l'adresse divine est venue d'abord à Rasulullah puis à nous. Si le Prophète n'était pas le médiateur, la Révélation divine brûlerait tout sur terre. [Le Cheikh récite]

« Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu (Ô Muhammad) l'aurais vu humilié, déchiré par la crainte d'Allah. De telles similitudes font de Nous pour l'humanité qu'elles pourraient peut-être refléter. [Sourate al-Hashr, 21]

Par conséquent, ces ignorants à l'esprit étroit disent encore que Sayyidina Muhammad (s) était juste comme un facteur - juste apportant et délivrant un message. Quelle ignorance ! Elle s'est maintenant répandue dans tout le monde islamique, en Orient comme en Occident. Ils ne comprennent pas la sagesse de l'envoi de Sayyedina Muhammad et de l'octroi du Saint Coran. Les montagnes ne peuvent pas porter (ce poids); mais seul le cœur du plus illuminé et du plus honoré pouvait porter le poids de la Révélation divine. Comment pouvez-vous dire qu'il est maintenant fini, et nous pouvons être avec Allah sans Muhammad (s) ? Quelle est cette ignorance dans laquelle nous sommes ?

Par conséquent, tant de problèmes arrivent sur ces personnes. Oui, c'est un océan très profond que nous essayons de vous montrer ; nous ne pouvons pas l'atteindre. Aba Yazid - qu'Allah le bénisse et que les lumières de son océan illuminent nos cœurs. Cœurs illuminés, ce sont des cœurs vivants ! Non illuminés, ce sont des cœurs morts, des cœurs enfermés. Par conséquent, les cœurs de tant de grands érudits sont verrouillés. Ils ne comprennent pas ce que vous dites. Verrouillé! Allah ouvre nos cœurs à Son auliya. Nous demandons que lorsque nous parlons des aulia, qu'ils nous accordent quelque chose selon nos besoins. C'est donc 'rabita' - connexion de cœur à cœur. Quand tu fais 'rabita', ces lumières divines accordées à ce Wali, Grand Wali ou nabi ou Grand nabi, ou le sceau de Anbiya, traverse ton cœur et tu vas être illuminé.

Lorsque nous regardons le ciel la nuit, nous voyons des étoiles illuminées ; mais il y a aussi des milliards d'étoiles qui ne sont pas illuminées, parce que ce « nur » ne vient pas sur elles. Et c'est pareil avec l'humanité aussi. Les êtres célestes regardent l'humanité et voient lesquels de l'humanité sont illuminés et brillent - tout comme nous regardons les étoiles brillantes dans le ciel. Par conséquent, la 'rabita', la connexion, est le moyen le plus important pour atteindre les lumières célestes. Ceux qui nient cela sont retranchés ; aucune lumière ne vient à leurs cœurs - fini. Les gens sont donc maintenant dans les ténèbres ; parce qu'ils n'ont aucun lien avec les gens célestes ou avec les serviteurs illuminés d'Allah vivant dans ce monde parmi nous. Ils s'en moquent, ne s'intéressent pas et sont heureux de vivre dans leur obscurité, dans leur obscurité 'dounya'. Tout comme les oiseaux de nuit (les chauves-souris) sont heureux d'être dans l'obscurité de la nuit. Ils n'aiment pas sortir le jour, car ils n'aiment pas la lumière. Et maintenant, 99% des gens sur terre ne recherchent pas les lumières célestes à éclairer, et ils sont heureux d'être dans le monde sombre, dans une atmosphère sombre. C'est pourquoi ils font tant de choses, s'ils pouvaient seulement voir, ils ne le feraient pas. Si leurs cœurs étaient illuminés, ils ne se battraient pas, ne se disputeraient pas et ne se plaindraient pas. Ils seraient heureux avec ce qui leur a été racheté par le Créateur, le Seigneur des Cieux. Mais les ténèbres les empêchent et les empêchent d'atteindre ce point ; parce qu'ils ne cherchent pas une connexion avec le monde spirituel et avec la spiritualité et les êtres célestes sur terre ou dans les cieux. C'est le problème. Tous ceux qui vivent dans cette atmosphère sombre, sans demander une connexion avec les êtres célestes, avec leur être spirituel, tous sont des fauteurs de troubles.

Les gens de ce petit pays - personne ne reconnaît ce pays - disent, 80 millions de personnes en Turquie et 200 000 à Chypre du Nord, ils demandent à rejoindre le groupe des États européens. Ils pensent que lorsqu'ils sont connectés à l'Union européenne, ils devraient être heureux, ils pensent que leurs problèmes vont être terminés et que tout va être si doux et si beau. C'est leur plus grande erreur et incompréhension; parce que le matériel (les choses) ne donne jamais aux gens de repos ou une bonne vie ; cela ne leur donne jamais une vie de plaisir et de jouissance - 'hayaat-ut-tayyib' - jamais! (C'est le même! S'ils devenaient membres de l'UE, ils auraient toujours les mêmes problèmes, car ils transportent avec eux les mêmes bactéries pathogènes. Bien qu'ils puissent rejoindre l'UE; mais la même maladie les accompagne – même ambiance ! Ténèbres (ici), ténèbres (là-bas) ! L'UE ne leur donnera jamais la moindre lumière ; ils ne seront pas illuminés. Ils atteindront peut-être une masse d'argent, de choses matérielles, mais ils resteront non illuminés, finis. Si le problème irakien se termine, un autre problème surgira, parce que la même maladie est avec les gens – qu'ils refusent la connexion avec une existence illuminée, avec des gens illuminés. Ils ne courent qu'après les ténèbres et les gens sombres.

Qu'Allah me pardonne et nous accorde une bonne compréhension, car c'est un point important que les nations doivent connaître. Toutes les nations ont coupé leur connexion avec les êtres célestes, elles les renient, elles renient la prophétie et la sainteté, et tout ce qui appartient aux Cieux, et elles tombent dans le monde des ténèbres. Monde sombre; où qu'ils courent, ils ne trouveront que ténèbres et ennuis.

Allah! Allah! Ya Rabb ! Pardonne-nous, Ya Rabb ! Nous demandons pardon et Ses bénédictions. Pour l'honneur du plus honoré en Sa Présence Divine, le Prophète Muhammad (s) - al-Fatiha.

fr_FRFR