Sélectionner une page

Le rôle du Cheikh

Pourquoi certains sont-ils appelés croyants ? Parce qu'ils croyaient à l'invisible. Quand le Prophète (s) est venu, il a dit : Croyez en Dieu, tout comme Jésus ¡ et Moïse ¡ quand ils sont venus. La croyance est donc dans l'invisible. Quand on le voit, à ce moment-là ce n'est pas une croyance mais une évidence.

À ce moment-là, vous acceptez parce que vous avez vu quelque chose, et cela n'est pas accepté.

Quoi que dise ton Shaykh, ne dis pas "muhaqqaq» ou « vrai ! avec ta langue. Votre cœur doit accepter. Le moyen est d'essayer d'accepter ce qu'il vous dit sans utiliser votre esprit. Gardez foi en ce qu'il vous dit.

Si votre cœur n'accepte pas, alors vous n'allez bénéficier de rien. Nous devons montrer à notre Shaykh, qui sait comment nous dormons même pendant que nous dormons, que nous croyons vraiment en lui. Pensez-vous que notre Shaykh est quelqu'un comme nous ? Hacha! (Dieu nous en préserve), Une fois, Grandcheikh a dit : "Si une fourmi se déplace au sommet d'un rocher lisse à l'ouest et que je suis à l'est, je peux entendre ses pas dans mon oreille alors que j'entends le craquement du tonnerre." Et il a dit : "Nous - les Cheikhs de l'ordre Naqshbandi - pouvons entendre et sentir les mouvements de nos murids, peu importe ce qu'ils font, aussi fort que si nous entendions le tonnerre !" Et il a dit: "Gardez du respect quand vous dormez au lit avec votre femme, car nous entendons et voyons tout."

Nous sommes tous sous le même Shaykh, et ce Shaykh détient actuellement tout le pouvoir de cette Voie dans sa main avant les Derniers Jours. Si vous ne le savez pas, nous le savons. Tout le pouvoir qui a été donné aux saints Naqshbandi par le Prophète (s) a maintenant été retiré de leurs mains et placé entre les mains de Mawlānā Shaykh Nāzim. D'autres saints ne peuvent procéder qu'au moyen d'un pouvoir miraculeux, et le Prophète (s) n'accepte plus de montrer un quelconque pouvoir miraculeux de nos jours. Comme il l'a prédit dans le hadith, la corruption et l'oppression sont supposées gouverner finalement ce monde. Si vous utilisez un pouvoir miraculeux, vous enlèverez cette corruption ; mais cette corruption doit atteindre son ultime. C'est la raison pour laquelle Mawlānā Shaykh Nāzim est patient et plus patient. Quand vous le voyez en réalité, à ce moment-là, nous allons tous fondre comme le sel fond dans l'eau. Gardez donc le respect pour votre Shaykh dans votre cœur.

Vous êtes sous la surveillance de votre Shaykh pendant vingt-quatre heures. Vous ne pouvez jamais quitter sa vue. Il vous regarde. Il vous regarde quand vous vous déplacez ici et là. Pourtant ce n'est rien : il peut entendre les secrets qui entrent dans votre cœur et les secrets que vous gardez au fond de votre cœur comme s'il s'agissait du tonnerre. Laissez cela aussi : dans le cœur de chaque personne, il y a cinq niveaux. Le premier niveau est Maqamul Qalb, la Station du Cœur. Satan peut entrer par ce niveau et comprendre ce que vous faites : c'est pourquoi vous avez parfois de mauvaises pensées. Vous êtes distrait dans la prière, vous trichez au travail ou ressentez des soupçons…

Il existe un niveau supérieur : la Station des Secrets (Maqam as-Sirr). Ils ont maintenant la distinction entre le conscient et le subconscient. Le second est cet endroit dans votre esprit intérieur où vous enterrez les choses. C'est une expression scientifique pour le deuxième niveau du cœur : il connaît l'information, et Dieu a donné un secret à chaque être humain. Nous sommes créés et honorés par notre Seigneur Qui nous a créés à partir de Sa lumière et de la lumière du Prophète (s) et de la lumière d'Adam ¡.

Les êtres humains sont des êtres honorés. Ils sont créés à la perfection. Dieu a dit, "J'ai honoré les êtres humains" (Al-Isra' 70). Avec quel genre d'honneur ? Perfectionnement dans la création. Dans de nombreux hadiths, le Prophète (s) parle de son Seigneur en termes d'un être humain : « J'ai vu mon Seigneur venir à moi en souriant. Cela ne signifie pas qu'il est un être humain, ni qu'il ressemble en aucune façon aux êtres humains - c'est plutôt une indication de la perfection pour laquelle les êtres humains ont été créés.

Personne ne peut savoir de quels secrets Il a doté la lumière qu'Il a mise dans votre cœur. C'est ce que les enseignements de l'ordre Naqshbandī veulent faire ressortir. Loi divine (Chari'a) vous enseigne les rudiments de la façon de combattre Satan et de le chasser de votre cœur. Le chemin (Tariqah) garde la loi divine et va à un niveau supérieur - pour extraire le secret que Dieu a donné à votre cœur. Cette extraction est le devoir du Shaykh. Cela ne peut vous être donné que par l'isolement, et le Shaykh peut entendre et savoir ce qui se passe au deuxième niveau.

Le troisième niveau est le Secret du Secret (Maqam Sirr as-Sirr), puis vient le quatrième niveau, le Caché (Maqam Khafa) et le cinquième niveau, le Plus Caché (Maqam Akhfa). Nul ne peut accéder au troisième niveau à l'exception des maîtres de l'ordre Naqshbandī. Les maîtres des quarante autres ordres ne peuvent accéder qu'au deuxième niveau. Personne d'autre que le Prophète (s) ne peut entrer dans le quatrième niveau, et le cinquième niveau est connu de Dieu seul, Qui seul sait comment Il a honoré cet être humain.

Vous pouvez voir à quel point les êtres humains sont des êtres honorés. Il n'y a pas de discrimination aux yeux de Dieu à ce niveau : il n'y a pas de musulman ; il n'y a pas de chrétien; il n'y a pas de Juif; il n'y a pas de bouddhiste; il n'y a pas d'hindou. Il n'y a que:

وَمَا أَرْسَلْنَاكَ إِلَّا رَحْمَةً لِّلْعَالَمِينَ

Wa maa arsalnaaka illa rahmatan lil-'Aalameen

"Nous t'avons envoyé en miséricorde pour tous les êtres humains" (al-Anbiya' 107).

Il n'y a pas de différenciation à ce niveau. La discrimination vient de nous. C'est nous qui disons : « Ce sont des juifs » ; « Ils sont chrétiens » ; Les chrétiens disent : « Ce sont des musulmans » ; "Ce sont des Juifs." Mais de telles choses n'existent pas aux yeux de Dieu. Il n'y a que des êtres humains - point final.

 

 

إِن كُلُّ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ إِلَّا آتِي الرَّحْمَٯ؋ عََنِ

In kullu man fi 's-samaawaati wa 'l-ardi illa atee ar-rahmani 'abda

Il n'y a personne dans les cieux et sur la terre qui ne vienne au Bienfaiteur comme un esclave. (19:93 )

 

Vous n'avez pas le droit de dire du mal de vos frères et sœurs, car nous sommes tous fils et filles d'Adam et Eve ! Vous interféreriez dans le jugement de Dieu. Mais vous n'êtes pas le juge : Dieu est le juge. Ne vous mêlez donc pas des voies de Dieu en donnant votre opinion. Dieu ne vous demandera pas votre avis au Jour du Jugement.

 

Si Dieu dit, je veux mettre tous ceux qui ont la foi et l'amour de lui au paradis, qui peuvent lui dire : « Que fais-tu ? et s'il dit : « Je veux châtier tout le monde », qui peut lui dire : « Que fais-tu ? Personne. Et pensez-vous que Dieu nous a créés pour nous punir ? Est-il quelqu'un de revanchard, quelqu'un qui aime la vengeance ou la punition ? Quelqu'un qui a créé Ses serviteurs pour les torturer ? Acceptez-vous ce point de vue ? C'est impossible. Dieu est miséricordieux et Il garde Sa miséricorde pour Ses serviteurs. Le Prophète (s) a dit: "Le plus beau moment de ma vie est celui où Dieu m'appelle par le nom de "serviteur" ou "esclave" -  'abd ….et Il me dit : « Viens, ô mon serviteur.

Mawlānā Shaykh Nāzim nous enseigne comment être de bons serviteurs. Pourquoi n'acceptons-nous pas et n'obéissons-nous pas ? Nous venons ici et restons assis des heures et des heures, jour et nuit, afin d'obtenir quelque chose. Tout ce que nous voulons obtenir dépend de la servitude. Il nous enseigne à être des serviteurs, pas à être – comme il l'a dit hier – des puissants. Le titre Puissant appartient à Dieu. Nous sommes des serviteurs. De plus, nous sommes, comme il l'a également dit, des serviteurs faibles et impuissants. Nous ne pouvons rien faire. C'est pourquoi Dieu a accordé l'intercession au Prophète (s) et le Prophète (s) a dit :

شفاعتي لأهل الكبائر من أمتي

"Mon intercession est pour les pécheurs de ma nation"[1]

Nous sommes faibles et ne pouvons pas être parfaits, mais nous devons nous apprendre à accepter ce que dit notre Shaykh et à polir nos cœurs.

Les Cheikhs ne dépendent pas de nous. Ils dépendent de leur pouvoir que Dieu a donné au Prophète (s) et que le Prophète (s) leur a donné. C'est pourquoi Dieu a dit : « Viens à moi d'un pas, je viendrai à toi quatre-vingt-dix-neuf pas. Venez à votre Cheikh d'un pas, vous le trouverez courant vers vous quatre-vingt-dix-neuf pas. Quand tu ne veux pas venir à lui d'un pas, comment peut-il venir à toi ? Il ne viendra pas. Vous devez montrer des progrès de votre part.

L'ordre de GrandCheikh pour que chacun entre en isolement doit être compris dans ce contexte. Chacun doit apprendre à polir son cœur. Nous ne pouvons pas entrer en isolement maintenant. Nous sommes tous des pécheurs et personne ne demande vraiment de son cœur d'entrer dans l'isolement. Pour cette raison, il existe d'autres moyens. Mawlānā Shaykh Nāzim nous montre des voies afin de nous tirer rapidement vers lui. Certaines personnes montent sur des ânes, certaines personnes sur des chevaux, certaines personnes sur des voitures, certaines personnes sur des avions et certaines personnes sur des fusées. Plus vite vous pouvez aller, plus vite vous pouvez vous approcher.

Grand-Cheikh dit : Je vais t'apprendre un moyen de m'approcher très rapidement. Chaque fois que vous venez et vous asseyez dans une association, ou que vous priez la nuit, ou le jour, ou que vous faites Dhikr, ou en lisant le Qur'ān ou un hadith, ou en faisant n'importe quoi, lorsque vous êtes assis, dites :

Nawaytu'l-Arba'īn J'entends les Quarante Jours
Nawaytu'l-'Itikāf  j'ai l'intention de battre en retraite
Nawaytu'l-Khalwah  J'ai l'intention de m'isoler
Nawaytu'l-'Uzlah j'ai l'intention de m'isoler
Nawaytur-Riyadah J'ai l'intention de dévotion
Nawaytus-Sulūk  J'entends la discipline
Nawaytus-Siyām j'ai l'intention de m'abstenir
Fi hadha'l-Masjid Dans ce lieu de culte,
li-llāhi Ta'āla pour l'amour de Dieu le Très-Haut.

Le Prophète (s) avait l'habitude de faire une intention similaire lorsqu'il se retirait dans la grotte avant que la révélation ne lui vienne. Lorsque tous les compagnons du Prophète (ra) et tous les grands maîtres sont entrés en isolement, ils ont fait cette intention. Lorsque vous faites cette intention pour cette rencontre qui est la nôtre, qui dure une heure, cette heure sera déduite des quarante jours de réclusion qui s'imposent à chacun d'entre nous. Faites cette intention avant de vous asseoir à n'importe quelle réunion : cela vous conduira à votre Shaykh comme une fusée.

Depuis combien d'années êtes-vous assis avec Mawlānā Shaykh Nāzim ? Si vous avez additionné toutes ces années, ayant fait cette intention, vous ne quitterez jamais la chambre sans qu'il soit écrit pour vous que vous avez passé deux, ou trois, ou cinq heures dans l'isolement. Celle-ci sera déduite de l'isolement de quarante jours. Lorsque vous aurez terminé les quarante jours de cette manière, vous constaterez que la lumière que Dieu vous a donnée dans votre cœur s'ouvrira. C'est cette lumière qui va ouvrir les yeux du cœur. Sans cela, vous ne trouverez jamais le bonheur qui est maintenant caché dans votre cœur. Vous devez le faire ressortir, et c'est un "crochet" pour le faire. Utilisez-le chaque fois que vous vous asseyez avec le Shaykh.

Et de Dieu vient tout succès.

Wa mina-llāhit-tawfīq bi hurmatì'l-Fātihah.


[1] Ahmad, at-Tirmīdhī, Abū Dāwud, at-Tabarānī, Khatīb, al-Bayhaqī, Hākim, as-Suyūtī.

fr_FRFR