Sélectionner une page

Habib, le roi de Sham

Un jour, le Prophète (saws) était assis avec ses compagnons lorsque des gens arrivèrent et l'invitèrent à rencontrer les mécréants des Quraish. Quand il a demandé pourquoi ils demandaient à le rencontrer, on lui a dit que Habib, le roi de Sham, était en visite. Les gens de Quraish aimaient Habib. Ils l'appelaient Rayhan ash-Sham. Et Habib voulait rencontrer ce Muhammad (sas) qui s'appelait le Prophète de Dieu et causait la division parmi le peuple.

Ali (ra) et S. Khadija (ra) l'ont supplié de ne pas y aller, mais il a insisté pour qu'il le fasse. Le Prophète (saws) a mis son turban noir, celui qu'il portait pour la guerre, et il est parti.

Tous les hommes de Quraish étaient rassemblés sous les palmiers. Habib et son armée étaient avec eux. Quand ils ont vu le visage du Prophète (saws), beau comme la lune, ils étaient prêts à croire. Ils ont préparé une chaise en or devant le roi Habib pour que le Prophète (saws) puisse s'y asseoir. Alors le roi Habib demanda s'il était vrai qu'il insultait les dieux de leurs ancêtres. Le Prophète (saws) a commencé à réciter le Coran. Le roi Habib a été ému aux larmes et il a demandé au Prophète (saws) un miracle pour confirmer ce qu'il ressentait.

Habib a demandé, bien que ce ne soit que 'Asr, que le soleil se couche et que la lune se lève. Puis il demanda au Prophète (psl) de diviser la lune en deux.

Jibrail (as) a dit au Prophète de prier deux rak`ats puis de demander. Allah accorderait sa demande. Le Prophète (psl) a fait cela.

Le soleil s'est couché. Allah a ouvert un trou d'aiguille dans le voile de l'Enfer pour laisser s'infiltrer une petite quantité de ses ténèbres. Les gens étaient terrifiés par l'intense noirceur.

Puis la lune s'est levée. Le Prophète (saws) a pointé son doigt et la lune s'est fendue. Un côté est descendu, l'autre vers le haut et cela a fait Shahada dans le ciel. Puis la lune s'est couchée et le soleil est revenu et ils ont tous vu que c'était encore l'heure du 'Asr.  

Beaucoup de gens sont devenus musulmans à cette époque, mais pas Abu Jahl. Il a appelé le Prophète (saws) un magicien. Le roi Habib est devenu musulman.

Le roi avait un chagrin qu'il gardait enfermé dans son cœur. Jibrail (psl) a dit au Prophète (pssl) ce chagrin secret. Habib avait une fille qui était mentalement retardée et estropiée. Il l'a gardée en sécurité dans un palais spécial. Le Prophète (saws) a dit à Habib que lorsqu'il arriverait chez lui, il la trouverait guérie.

Habib a annoncé qu'il avait amené avec lui trente mille soldats et qu'ils prendraient tous Shahada. Le Prophète (saws) a récité la sourate an-Nasr et s'est mis à pleurer. Ils lui ont demandé s'il pleurait de bonheur. Il a répondu qu'il pleurait parce que tout comme les gens à cette époque entraient dans l'islam en grands groupes, de même à la fin des temps les gens quitteraient l'islam en grands groupes.

Habib rentra chez lui où sa fille le reçut comme la pleine lune. Il a envoyé deux messagers au Prophète (saws) portant de grands cadeaux de trésor mais Abu Jahl les a interceptés et a pris les chameaux et l'or. Il a dit qu'ils lui appartenaient parce qu'il était le roi légitime des Quraish. Le Prophète (saws) a dit de laisser les chameaux décider. Toute la nuit, Abu Jahl a prié ses idoles et a parlé aux chameaux. Mais le lendemain, lorsque le Prophète (saws) passa la queue de son turban sur le visage des chameaux, ils parlèrent en arabe clair. Ils ont dit qu'ils avaient été envoyés par Habib, le roi de Sham, à Muhammad (sas), le prophète de Dieu.

Ensuite, les Quraish ont commencé à se plaindre que Muhammad (sas) était riche et devait faire ce qu'il faisait pour de l'argent. Alors le Prophète (saws) conduisit les chameaux, chargés de leur trésor, au Mont Qubays et ordonna que tout devienne du sable. Par la volonté d'Allah, le trésor est devenu du sable ordinaire.;

fr_FRFR